Les étrangers dans la Résistance. Vers l’entrée au Panthéon de Missak Manouchian

Colloque national organisé par Unité Laïque


Inscrivez-vous au colloque en suivant ce lien

Samedi 18 février 2023 – 9h30 – 17h30

Palais du Luxembourg, Salle Médicis



Durant la Seconde Guerre mondiale, les étrangers ont occupé une place décisive dans la résistance au nazisme. Venus en France pour des raisons économiques ou politiques, Italiens antifascistes, Espagnols républicains, Arméniens rescapés du génocide, Juifs d’Allemagne et d’Europe centrale menacés par les pogroms, se sont battus pour le pays qui les avait accueillis. Leur engagement et leur lutte, leur histoire et leur mémoire ont fait l’objet de livres, films de fiction, documentaires, chansons, bandes dessinées, expositions, colloques en France comme à l’étranger.

Le colloque Les étrangers dans la Résistance. Vers l’entrée au Panthéon de Missak Manouchian se propose d’interroger la reconnaissance institutionnelle de leur engagement. Cette approche sera centrée sur la figure de Missak Manouchian, arménien, né en 1906, rescapé du génocide de 1915, immigré en France en 1925, ouvrier et poète, militant communiste et antifasciste. Engagé dans l’armée française en 1939, entré dans la Résistance en 1941, il devient en août 1943 le chef militaire des FTP-MOI de la région parisienne que les Allemands voudront frapper d’infamie, en les réunissant sur cette « Affiche rouge » qui les rendra immortels. Fusillé le 21 février 1944, il meurt « en soldat régulier de l’Armée française de la Libération ». Le résistant arménien, figure emblématique de l’unité et de l’universalité de la République, est l’une des silhouettes les plus nettes du « long cortège d’ombres » célébré par André Malraux.



Le colloque du 18 février 2023, parrainé par le sénateur Pierre Ouzoulias et placé sous la responsabilité scientifique de Denis Peschanski, directeur de recherche au CNRS et conseiller historique de l’initiative, donnera la parole à des universitaires et des personnalités politiques. Il est organisé en trois sessions : Les étrangers dans la Résistance ; La mémoire de la Résistance des étrangers ; Regards politiques sur la mémoire de la Résistance et l’entrée au Panthéon de Missak Manouchian. La parole sera également donnée à Katia Guiragossian, petite-nièce de Mélinée et Missak Manouchian, qui lèvera le voile sur les archives familiales inédites du grand résistant.

PROGRAMME DU COLLOQUE

Matinée – 9h30-12h15

9h30-10h00 : Ouverture

par Pierre Ouzoulias, sénateur, Nicolas Daragon, maire de Valence et Jean-Pierre Sakoun, président d’Unité laïque.

10h00-10h15 : Allocution

Madame Hasmik Tolmajian, ambassadrice de la République d’Arménie en France.

10h15-10h30 : Allocution

Madame Patricia Miralles, secrétaire d’État auprès du ministre des Armées, chargée des Anciens combattants et de la Mémoire.

10h30-12h15 : Les étrangers dans la Résistance (1ère partie)

Président de séance : Pierre Ouzoulias, sénateur

  • Les Étrangers dans la Résistance. Introduction par Denis Peschanski, directeur de recherche au CNRS, responsable scientifique de l’initiative Missak Manouchian au Panthéon ;
  • Les Arméniens dans la Résistance intérieure, par Astrig Atamian, chercheuse associée au CERCEC (Centre d’études des mondes russe, caucasien et centre européen), EHESS ;
  • Les Juifs étrangers dans la Résistance, par Renée Poznanski, professeur émérite à l’Université Ben Gourion du Néguev ; 
  • La répression et la déportation des résistants étrangers, par Thomas Fontaine, directeur des projets du Musée de la Résistance nationale.

Après-midi – 14h15-17h30

14h15-15h : Les étrangers dans la Résistance (2ème partie)

  • Les étrangers dans la France libre, par Jean-François Muracciole, professeur d’histoire contemporaine à l’Université Paul Valéry-Montpellier III ;
  • Les Arméniens de la France libre, par Claire Mouradian, directrice de recherche émérite au CNRS (CERCEC, EHESS).

15h-16h45 : La mémoire de la Résistance des étrangers

Président de séance : Jean-Pierre Sakoun

  • La mémoire française de la Seconde Guerre mondiale. Introduction par Denis Peschanski ;
  • La mémoire des résistants espagnols en France, par Geneviève Dreyfus-Armand, présidente d’honneur du Centre d’études et de recherches sur les migrations ibériques ;
  • La mémoire des fusillés du Mont-Valérien, par Jean-Baptiste Romain,directeur des Hauts lieux de la mémoire en Île-de-France à l’Office national des anciens combattants et victimes de guerre ;
  • Les étrangers dans la mémoire française : une approche par l’histoire culturelle, par Pascal Ory, de l’Académie française.

16h45-17h15 : Mémoire et souvenirs de Missak Manouchian

par Katia Guiragossian, documentariste, petite-nièce de Missak et de Mélinée Manouchian.

17h15-17h30 : « Le peuple français saura honorer notre mémoire dignement », par Jean-Pierre Sakoun

En partenariat avec la REVUE DES DEUX MONDES

Télécharger le programme en pdf

Présentation de l’événement

Informations pratiques

Inscrivez-vous au colloque en suivant ce lien